Psychothérapie : Les problèmes de gestion de conflits

Lorsque nous vivons ensemble ou lorsque nous travaillons ensemble, nous ne pouvons pas toujours être d’accord sur tout, ce qui pourrait nous emmener sur des points de désaccord, d’où le conflit. Ce qui nous pose le plus de problèmes, ce n’est pas le conflit en question, mais le conflit dont la résolution a dégénéré. Entamer une psychothérapie peut dans ce cas être indispensable.

Quelques bienfaits de la psychothérapie

La psychothérapie peut avant toutes choses nous faire du bien psychologiquement (dépression, angoisses, peurs…). Cette méthode thérapeutique vise également à modifier les comportements qui nuisent à notre bien-être. Elle est non seulement efficace pour régler divers problèmes spécifiques, mais aussi pour obtenir de nouveaux outils nous permettant d’avoir une vie harmonieuse. C’est par ailleurs un outil incontournable de développement personnel : améliorer l’estime de soi, gérer le stress, mieux connaitre nos besoins… Grâce aux principes de la psychothérapie, on peut gérer de manière correcte et efficace les problèmes liés à la gestion de conflits : entre parents et enfants, entre dirigeant et collaborateurs, en mari et femme…

Privilégier le concept de la psychothérapie systémique ou interactionnelle

Comme son nom l’indique, la psychothérapie s’agit d’un accompagnement thérapeutique d’une ou plusieurs personnes sujettes de problèmes psychologiques. Donc, selon les problèmes qui se présentent, il existe différentes méthodes de psychothérapie selon les concepts. Par exemple, pour mieux gérer les problèmes liés à la gestion des conflits, certaines thérapeutes appliquent la psychothérapie systémique ou interactionnelle, un concept qui vise à améliorer la communication chez un individu. En effet, en cas de désaccord, quel que soit sa source, la communication chez une personne peut à tout moment se dégénérer. La psychothérapie dite systémique ou interactionnelle va donc résoudre les problèmes de communications et améliorer davantage les relations entre l’individu et son entourage. Sur ce site ,  devenir un coach certifié en gestion de conflits est possible.

La mise en place de la communication non violente (CNV)

Hormis la psychothérapie systémique ou interactionnelle, la méthode de la communication non violente peut aussi être efficace pour régler les problèmes de gestion de conflits. La CNV a pour objectif de mettre en place une communication fondée sur l’empathie et le respect. Donc, pour mieux gérer les conflits, la CNV propose 4 étapes connues sous le sigle OSBD : observation (observer les faits sans les évaluer et sans reproches), sentiment (exprimer des sentiments et non des interprétations), besoins (exprimer les besoins à l’origine de ces sentiments), demande (faire une demande négociable). En suivant ces étapes, un conflit, quelle que soit son ampleur, peut se transformer en de simple dialogue. Lors d’un désaccord, la communication non violente nous permet à renoncer à tout jugement de l’autre, donc le respect. Elle favorise également une collaboration mutuelle entre les deux parties.