Les maladies psychiatriques et les troubles du comportement

La relation d’aide ou la psychothérapie constituent un ensemble de pratiques ayant pour point commun un travail relationnel fondé sur la parole, l’écoute thérapeutique, l’utilisation de techniques, applicables aux problématiques ou pathologies rencontrées aussi bien chez les enfants, les adolescents, les adultes que chez les personnes âgées.

Elles ont pour objectif de traiter les difficultés psychiques (estime, confiance, troubles anxieux, dépression…) liées ou non à des pathologies somatiques ainsi que les maladies psychiques.

En fonction des pratiques, un accent privilégié sera mis sur la prise de conscience personnelle par la parole, le travail sur les liens avec l’entourage ou la modification de schèmes cognitifs et comportementaux.

Le traitement psychopharmacologique est, selon les pathologies, complémentaire de la psychothérapie et réciproquement.

L’efficacité, l’économicité et l’adéquation des traitements psychothérapeutiques sont largement attestées.

De façon spécifique :

  • la compétence du praticien, sa formation et la qualité de la relation nouée avec le patient sont des facteurs essentiels pour le bon déroulement d’une thérapie, ceci quel que soit le modèle théorique appliqué ;
  • la relation d’aide ou la psychothérapie sont efficaces pour tous les niveaux socio-économiques ;
  • elles diminuent le risque de chronicisation des maladies psychiques : elles ont en particulier, un effet direct sur le maintien de la capacité de travail ;
  • elles réduisent le recours aux hospitalisations ;
  • elles contribuent également à limiter l’occurrence de pathologies psychiques chez les autres membres de la famille.